L'Oeil en Seyne
12 ème festival international de photographies

Le combat contre le réchauffement climatique parait gigantesque car il implique de changer les bases du modèle de développement industriel. Mais la taille de ce défi ne doit pas effrayer, c'est au contraire une formidable invitation à l'action : les gouvernements l'ont compris en signant un accord a Paris considéré jusques là comme impossible et de toutes parts les hommes et les femmes se lèvent pour mener ce combat et trouver des solutions intelligentes et généreuses. Ouvrons nos yeux grâce a cette exposition, et allons y nous aussi ...

Laurence Tubiana
Ambassadrice française chargée des négociations sur le changement climatique


Du 1er octobre au 13 novembre 2016, le Var met à l'honneur le festival international de photographies l'Oeil en Seyne à la villa Tamaris. Cette année, pour la douzième édition, ce centre d'art prestigieux, programme l'exposition « Empreinte », véritable tour du monde des initiatives écologiques réussies.

Forte de son succès lors de la Cop 21 à l'Hôtel de ville de Paris, « Empreinte » a pour ambition de proposer une vision de la transition énergétique en mêlant photos et textes du collectif Argos, organisation engagée dans une démarche documentaire autour des enjeux sociaux et environnementaux d'aujourd'hui.

Pendant plus d'un mois, le dérèglement climatique est mis en lumière au travers d'initiatives favorisant un développement équilibré, créateur de richesses économiques, sociales et protecteur de l'environnement.

Engagé lui-même dans des actions de développement durable tout au long de l'année, le Département invite donc les varois à visiter cette belle exposition et est impatient de voir débuter l'Oeil en Seyne, qui propose chaque année une offre culturelle de grande qualité pour un public toujours plus nombreux.

Bon festival à toutes et à tous !

Marc Giraud
Président du Conseil Départemental du Var


Le Festival l'OEil en Seyne revient cet automne dans son écrin la villa Tamaris-centre d'Art, avec une exposition sur les initiatives écologiques de par le monde, de peuples ou de contrées qui vivent en meilleure harmonie avec la planète. L'exposition « Empreinte » du collectif ARGOS, rapporte une vision de ces hommes et ces femmes qui occupent la planète d'une manière différente. Innovations internationales, expériences écologiques en France, aux Pays-Bas, au Texas, aux Emirats Arabes Unis, au Cap Vert…, c'est par la photographie que l'exposition offre de voyager d'initiatives en projets réjouissants.

La villa Tamaris accueille le festival l'OEil en Seyne pour sa douzième édition. Ecrin de lumière perché au-dessus de la baie du Lazaret, le centre d'art s'emplira de ces images internationales. Profitez des navettes maritimes pour vous y rendre, pour rester nomades et faire de cette visite un voyage dans notre territoire. Bon festival à tous !

Hubert Falco
Président de la Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée
Ancien Ministre

Jean-Sébastien Vialatte
Vice-président de la Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée
Député-maire de Six-Fours-les-Plages


Nous avons tous conservé dans l'oeil et la mémoire les expositions initiées à la Villa Tamaris autour de l'eau, du feu, de la terre, de l'air… déclinant dans la diversité des approches, des sensibilités, des regards une même préoccupation sur et autour du rapport de l'homme et de la nature. Les éléments comme mythes, symboles, constructions plastiques. Pour cette 12ème édition de l'OEil en Seyne, le collectif Argos (regroupant journalistes et photographes) dresse non seulement un constat mais surtout explore le champ des possibles en rendant compte des expériences inédites qui voient le jour actuellement comme autant d'aventures humaines pour une planète plus harmonieuse. Des documents au sens le plus fort, qui par et pour la photographie, permettent de poursuivre la réflexion et l'action sur l'avenir même de notre monde, pensé dans son unité et son interaction.

Robert Bonaccorsi
Directeur de la Villa Tamaris Centre d'Art


Le Mois de la Photo, «L'OEil en Seyne», que j'ai créé en 2003 avec Micheline Pelletier, Directrice artistique, et avec la participation d'Alain Mingam, alors Commissaire d'Exposition, s'est consacré dès la 1ére édition à l'environnement.

Le 1er thème fut celui de l'Eau, «source de vie», puis la Terre, l'Air, le Feu, les continents : l'Afrique, l'Asie, l'Amérique du Sud......Nous avons alors choisi d'aborder tous les genres photographiques : de la photo du reportage à la photo d'art. Des photographes venus de plusieurs continents nous ont accompagnés pour se retrouver à la Villa Tamaris mystérieuse et magique.

Nous avons organisé des Concours photographiques destinés aux enfants et aux adolescents afin de les sensibiliser à la protection de la nature et de les responsabiliser quant aux atteintes portées à notre environnement et de développer leurs capacités d'observation, leur sens artistique à travers l'art le plus accessible à tous.

La Villa Tamaris grâce à TPM et à Robert Bonaccorsi est aussi une résidence d'artistes qui permet aux photographes d'y passer un moment pour rencontrer les publics.

Cette année, c'est un Tour du Monde que le collectif ARGOS vous invite à découvrir...Des pays, des populations qui s'interrogent sur leurs EMPREINTES écologiques et qui offrent leurs solutions pour la réduire.

Cyril Bruneau, jeune photographe et Directeur artistique a cette sensibilité, cette humanité, cette empathie si rare. Il a su rassembler ceux que nous accueillons à la Villa Tamaris.

Son «Maitre», Micheline Pelletier a su reconnaitre son talent et lui confier cette réalisation.

Merci à tous ceux qui nous aident: TPM, la Villa Tamaris et son équipe, le Conseil Régional et le Conseil Général et vous chers visiteurs...

Bonne visite

Jacqueline Franjou
Présidente de L’Œil en Seyne


Micheline Pelletier au cours des nombreuses années pendant lesquelles elle a été Directrice artistique et Déléguée générale de l'OEil en Seyne nous a amené à découvrir grâce aux regards des photographes les plus talentueux leur vision de l'homme dans la nature. On se souviendra de toutes ces magnifiques éditions des voyageurs d'Afrique, d'Orient ou d'Amérique Latine en passant par le voyageur des mers ou les éditions sur l'Eau, le Feu et la Terre pour ne citer qu'eux. Pour ceux qui ont eu la chance d'y assister, il y a toujours des images qui nous restent en mémoire et qui nous interrogent encore aujourd'hui. La vision de la terre de Sebastião Salgado, les photographies aériennes de la planète de Yann Arthus Bertrand ou encore l'Afghanistan des années 70 que décrivent Les Michaud nous ont interrogés sur le rôle de l'Homme par rapport à ce qui l'entoure.

C'est dans cet esprit que s'ouvre la 12e éditions de l'OEil en Seyne. Cette année, la parole a été donnée à un collectif engagé composé non seulement de photographes mais également de journalistes. Le collectif Argos, dans cette année où la COP 21 a été confiée à la France, s'est intéressé à notre empreinte écologique. Aujourd'hui nous constatons que l'homme a une empreinte écologique désastreuse sur le monde. Le collectif Argos plutôt que de montrer une vision culpabilisatrice a préféré montrer une vision encourageante des initiatives qui fonctionnent à travers le monde. Ils ont choisi neuf destinations aussi bien dans des univers proches de nous comme en France, en Hollande où aux Etats-Unis que dans des réalités plus lointaines comme le Bangladesh, le Bouton ou l'Indonésie par exemple.

Ces neufs problématiques différentes et passionnantes ont eu des conséquences qui ont dépassées l'écologie et les attentes de leurs acteurs. Je vous invite à les découvrir car elles permettent de nous interroger et de nous montrer qu'un monde plus respectueux de l'environnement est possible sans pour autant défaire tout ce que nous avons construit.

Cyril Bruneau
Directeur artistique de L'OEil en Seyne

Villa Tamaris Centre d'Art